11 conseils pour réussir ses gaufres

Les gaufres sont de purs délices surtout lorsqu’elles sont accompagnées de fruits, chocolat, chantilly, confiture ou de sucre glace. Toutes les occasions sont propices pour improviser une petite collation composée de gaufres croustillantes. Pour le bonheur de petits et grands gourmets, elles se déclinent en version salée. Certes, la recette est basique, mais vous verrez qu’en suivant mes petits conseils, vos gaufres seront encore plus appétissantes et bien dorées.

Choisir le bon matériel pour réussir les gaufres

Pour réussir ses gaufres, il faut avant tout prévoir le matériel indispensable. Dans le cas d’un restaurant, un gaufrier semi-professionnel pourvu de plaques en fonte à forte valeur de conduction sera le plus adapté. Les gammes semi-professionnelles sont disponibles sur des sites spécialisés destinés aux grossistes.

Ainsi, vos gaufres seront cuites de manière uniforme. Privilégiez surtout un modèle doté d’un interrupteur marche/arrêt et d’un thermostat réglable en cas d’interruption momentanée de la cuisson des gaufres.

Préparer séparément les ingrédients secs et les liquides

Pour gagner du temps, nous avons tendance à mélanger tous les ingrédients dans un seul grand bol, comme pour faire un gâteau. Pourtant, lorsque l’on prépare l’appareil pour les gaufres, il est indiqué de séparer les ingrédients secs et les liquides. Pour commencer, mélangez la farine (tamisée), le sucre, la levure et le sel dans un récipient. Prenez ensuite un autre bol pour y verser le beurre fondu, les jaunes d’œufs, le lait, l’eau, la bière et l’extrait de vanille. Mélangez les deux préparations séparément. Une fois que c’est fait, creusez un petit puits dans le mélange d’ingrédients secs. Versez-y la préparation liquide et remuez délicatement le tout.

Mixer la pâte pour éliminer les grumeaux

Une pâte à gaufre réussie est dépourvue de grumeaux. Si votre préparation n’est pas extrêmement lisse, passez-la au mixeur. Il s’agira de mixer la pâte durant une vingtaine de secondes, ce qui n’enlèvera en rien de son onctuosité. À défaut de mixeur, utilisez un chinois ou une passoire fine.

Incorporer des blancs en neige

Une petite astuce consiste à incorporer des blancs d’œufs montés en neige à la préparation, et ce, juste avant de lancer la cuisson des gaufres. Encore une fois, pensez à mélanger le tout délicatement afin de ne pas casser les blancs en neige. Vous constaterez que vos gaufres sont bien plus croustillantes que d’habitude.

Laissez agir la levure

La préparation d’une pâte à gaufre inclut systématiquement un temps de repos pour que la levure puisse faire effet. Si vous avez opté pour une levure chimique, le temps de pause recommandé est de 30 à 60 minutes. En revanche, si vous avez préféré la levure boulangère, il faudra laisser reposer la pâte pendant 2 heures. Attention, la pâte risque de doubler, voire tripler de volume sous l’effet de la levure boulangère. Pour éviter les débordements, prévoyez toujours un plus grand contenant.

Réduire le dosage de lait

Malgré les idées reçues, le lait n’est pas vraiment un ingrédient essentiel pour réussir les gaufres. Vous pouvez même le remplacer par de l’eau ou de la bière. Il faut savoir que les préparations à base de lait sont onctueuses, de ce fait, il sera difficile d’obtenir des gaufres croustillantes. Certes, elles seront délicieuses, mais pas assez croustillantes, qui plus est, les gaufres ne peuvent pas être conservées longtemps.

Parfumer la préparation

Outre le côté croustillant, nous sommes particulièrement sensibles aux gaufres agréablement parfumées. Vous avez d’ailleurs l’embarras du choix entre le zeste de citron, la poudre de cannelle, l’extrait de vanille ou un soupçon d’eau de fleur d’oranger. Les connaisseurs pourront aussi intégrer des parfums alcoolisés qui relèveront le goût des gaufres. Vous pourrez ajouter du chocolat sur vos gaufres pour plus de gourmandise !

Le préchauffage du gaufrier

Pour réussir ses gaufres, il est important de bien préparer le gaufrier. L’appareil devra être préchauffé plusieurs minutes avant le début de la cuisson. D’ailleurs, pour le côté pratique, optez pour un gaufrier doté d’un témoin lumineux. Ainsi, vous saurez exactement lorsque la température idéale est atteinte.

À défaut d’un témoin lumineux, une astuce permet de vérifier que les plaques sont bien préchauffées. Il suffit d’y verser quelques gouttes d’eau. Si elles grésillent après 3 secondes, cela signifie que les plaques sont bien chaudes et que la cuisson peut commencer. Par contre, si rien ne se passe, il faudra encore attendre un peu. Attention, si les plaques sont beaucoup trop chaudes, débranchez votre appareil pour les refroidir.

Graisser minutieusement les plaques du gaufrier

C’est un geste simple, mais essentiel puisque le fait de graisser les plaques rend les gaufres moins sèches. Pour ce faire, appliquez-y un soupçon de matière grasse avant la cuisson des 3 premières gaufres. Vous aurez donc besoin d’un pinceau qui ne risque pas de fondre sous l’effet de la chaleur. Naturellement, évitez de graisser les plaques avec du tissu en nylon.

Surveiller le temps de cuisson des gaufres

Des gaufres réussies sont moelleuses à l’intérieur et croustillantes à l’extérieur. Pour avoir de tels résultats, il faut respecter le temps de cuisson qui est de 3 voire 5 minutes. Une astuce consiste à surveiller la vapeur émise par le gaufrier. S’il « fume » encore, cela signifie que les gaufres ne sont pas entièrement cuites. Attendez quelques secondes de plus, vous pouvez retirer les gaufres dès que l’appareil n’émet plus de fumée. Les petits malins peuvent opter pour un gaufrier équipé d’un thermostat et d’un voyant lumineux qui s’allume en fin de cuisson.

Une manière originale de cuire les gaufres

Il existe une manière plus simple de cuire les gaufres et ce, sans devoir utiliser un gaufrier. Seulement, vous devrez disposer de moules spéciaux pour gaufres en silicone. Faites tout de même attention, car les moules doivent être déposés sur un grill froid, dans un four à chaleur tournante et préchauffé à 220°.

Logiquement, les moules doivent être graissés au préalable avant d’y verser la pâte à gaufres. À noter que la cuisson des gaufres au four présente de nombreux avantages comme le gain de temps. De plus, vous n’aurez pas besoin de surveiller la cuisson toutes les minutes. Toutefois, il faudra prévoir plusieurs moules en silicone afin de contenter les petits et les grands amateurs de gaufres.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *