vin blanc et vin rouge naturels

VIN BIOLOGIQUE: Qu’est ce qu’un vin bio?

VIN BIOLOGIQUE: Qu’est ce qu’un vin bio?
5 (100%) 1 vote

Vin biologique, vin naturel, agriculture bio ou raisonnée… Quelles sont les différences entre tous ces termes et comment trouver un vin sans sulfite? Je vous propose un rapide résumé au travers de mon article pour comprendre la viticulture sans sulfite.

vin blanc et vin rouge naturels
© Pixabay

Qu’est ce qu’un vin bio?

Définition

Un vin bio est un Vin biologique élaboré à partir de raisins, issus de l’agriculture biologique, sans utilisation de pesticides, de fongicides ni d’herbicides chimiques conventionnels. Même si cette définition est globalement reconnue, on peut observer quelques différences de législation d’un pays à l’autre.

Evolution de la consommation et production de vin bio

La consommation de vin biologique a augmenté de 3,7% au cours de l’année 2009, sachant que la croissance de la consommation de vin non biologique a été plus lente sur la même période (seulement de 2%). On estime qu’il y a entre 1500 et 2000 producteurs de vin biologique dans le monde, dont plus de 885 rien qu’en France, qui représente donc plus de la moitié des producteurs de vin bio.

Qu’est ce qu’un vin naturel?

La vinification naturelle utilise des levures naturellement présentes dans le processus de fermentation et un minimum ou aucun dioxyde de soufre dans le processus de vinification. Le vin naturel peut également signifier non collé et non filtré, et un vin naturel n’est pas forcément un vin biologique s’il n’a pas obtenu la certification. D’ailleurs, il se pourrait qu’une très faible partie des vins bio soit élaboré comme des vins naturels.

Grappes de raisin bio
© Pixabay

Qu’est ce qu’un vin collé?

Ce terme peut surprendre au premier abord, mais les oenologues connaissent bien ce processus, déjà utilisé par les romains, qui consiste à clarifier le vin à l’aide d’une substance protéique. Le but est que la substance coagule au contact des tannins, pour éliminer les particules en suspension dans le vin.

On utilise traditionnellement:

  • du blanc d’oeuf
  • de l’argile
  • de la colle de poisson
  • de la caséine (protéine de lait)
  • de la gélatine

Qu’est ce qu’un vin filtré?

Le filtrage est un procédé plus facile à comprendre: il s’agit de filtrer le vin de manière plus ou moins fine afin d’éliminer les impuretés. Sans ces 2 opérations, les vins seraient plus troubles, et les consommateurs préfèrent boire des vins limpides. Pourtant, un vin non filtré ni collé est souvent plus complexe et plus intéressant gustativement que s’il était filtré…

Des différences de législation selon les pays

Le dénomination vin bio et les aspects légaux autour de cette appellation changent légèrement de pays en pays. En particulier, il y a des différences liées à l’utilisation ou non de conservateurs pendant le processus de vinification.

Le vin bio aux Etats Unis

Aux États-Unis, la certification est définie par le ministère de l’agriculture ( United States Department of Agriculture), et des règles strictes régissent le processus de vinification biologique à toutes les étapes de la production, y compris la récolte. La loi détermine aussi les types de levure pouvant être utilisés pendant les conditions de fermentation et les conditions de stockage. Ces règles sont appliquées à tous les vins importés et nationaux qui obtiennent la certification USDA.

A savoir aussi q’aux États-Unis, le niveau de sulfure total doit être inférieur à 20 parties par million pour obtenir la certification biologique.

Le vin bio en Angleterre

Au Royaume-Uni, la certification biologique est plus simple: il suffit que les raisins soient cultivés de manière biologique pour obtenir le droit d’utiliser le terme vin bio. Il n’y a donc aucune règle sur les additifs lors de la vinification, ni sur les conditions de stockage du jus de raisin et du vin.

Du coup, il arrive fréquemment que des producteurs de vins refusent d’avoir la certification vin bio même si légalement ils le pourraient.

Le vin bio en Europe et au Canada

Comme dit plus haut, le terme vin bio ne veut pas forcément dire vin naturel ni agriculture raisonnée, puisque les vins bio européens et canadiens ont le droit de:

  • Ajouter des sulfites
  • Ajouter des additifs
  • Ajouter des levures industrielles chimiques
  • Utiliser le phosphate diammonique et le chlorhydrate de thiamine
  • Ajouter du charbon activé pour décolorer le vin
  • Clarifier le vin avec tous les ingrédients classiques (bentonite, colle de poisson, blanc d’oeuf…) pour en faire du vin collé
Vin rouge naturel bio
© Pixabay

Pourquoi parle-t-on souvent des sulfites?

Avec le mouvement du vin bio et du vin naturel, on a commencé à parler de plus en plus de sulfites. Mais pourquoi?

On a découvert que boire des sulfites pouvait provoquer maux de tête et migraines. Certaines personnes sont plus sensibles à cela, et ont mal à la tête après avoir bu du vin. C’est encore plus vrai pour du bin blanc ou rosé.

D’autres réactions peuvent apparaitre, par exemple chez les personnes sujettes à l’asthme. Cela pourrait déclencher des crises d’asthme et des réactions anaphylactiques.

Pour toutes ces raisons, on a vu apparaitre des mentions « vin sans sulfite » sur les étiquettes.

Un vin bio est-il forcément sans sulfite?

Si vous avez suivi là où je veux en venir, vous avez déjà la réponse à cette question. Et oui, selon les pays, certains vins bio pourront quand même contenir des sulfites, y compris pour les vins français. Si vous voulez donc un vin sans sulfite, pensez à bien vérifier la mention « sans sulfite » sur l’étiquette afin d’en être sûr.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *